Pleins feux sur la relève entrepreneuriale avec Audrey Lessard

Étudiante aux HEC Montréal en administration, Audrey Lessard est aussi à sa deuxième année d’exploitation de sa franchise « Qualité Étudiants » dans le secteur des Laurentides. Attentive aux autres, Audrey a été une personne timide autrefois. À travers ses expériences avec la franchise, elle a surmonté cette facette d’elle pour pouvoir gérer sa propre entreprise. Découvrez dans cette 5e édition, l’ambition et le courage d’Audrey, ainsi qu’un de ses plus gros défis dans la vie « vaincre sa timidité pour atteindre son but. »

 Écoutez le podcast  »La table ronde des jeunes entrepreneurs » avec Audrey

 

1. Qu’aimerais-tu faire dans la vie plus tard ?

C’est sûr que je veux être entrepreneur, mais il ne me reste qu’à trouver dans quel domaine. Je désire être à mon compte, car travailler pour quelqu’un, c’est quelque chose qui ne m’intéresse pas. En tout cas, cela ne m’intéresse plus.

2. Que fais-tu pour te garder motivé ?

C’est vraiment une bonne question ! C’est juste de se rappeler ses rêves et ses objectifs, je pense que c’est déjà bon pour me motiver. Sinon, être juste entouré de bonnes personnes aussi. Ils sont là pour me soutenir dans les moments les plus difficiles afin que je puisse passer à travers les journées les plus rudes.

3. Qui admires-tu ? As-tu des mentors ? Qui est ton modèle ? Pourquoi ?

Je n’ai pas vraiment de mentor en tête. Quoique je dirais mon coach cette année qui est Sébastien Dallaire parce qu’il trouve toujours les mots justes pour me motiver. À travers ses petits encouragements, il propose de bonnes solutions à la suite des situations les plus délicates. Il est une bonne inspiration, un merveilleux coach pour te diriger dans la bonne voie. Du côté des modèles, ce sont les grands entrepreneurs américains comme Gary Vaynerchuck qui est dans le domaine du marketing et les réseaux sociaux. Il m’inspire beaucoup avec ses phrases qui ont beaucoup de vécus, c’est vraiment quelqu’un qui m’impressionne et qui me motive.

4. Qu’est-ce qui t’inspire dans la vie à te lever le matin ?

C’est vraiment une bonne question (rires) ! C’est le fait d’être capable de commencer une nouvelle journée, de repartir à zéro et de tourner la page d’hier afin de profiter de toutes les petites choses de la vie comme le soleil ou entendre les oiseaux chanter. Ce sont des trucs qui aident à me lever le matin parce que je ne suis pas motivée par l’argent et le matériel, c’est vraiment de profiter des choses simples de la vie.

5. Qu’est-ce qui t’a mené en entrepreneuriat ?

Mon père ! Il est aussi entrepreneur et c’est une des personnes que j’admire beaucoup parce qu’il est très travaillant et je pense que cela vient de lui mon inspiration pour avancer dans l’entrepreneuriat.

Le fait de toujours vouloir me dépasser, de toujours vouloir aider et me sentir utile pour les autres.

6. Comment fais-tu pour gérer ton personnel ?

C’est vraiment le plus gros défi de ma business. Je suis quelqu’un qui est plus introverti, et ce n’est pas tout le temps évident de gérer des employés qui sont extrovertis.

Comment as-tu su vaincre ta timidité ?

Je dirais que c’est ce qui m’a poussé à me lancer dans le projet Qualité Étudiants justement. Je suis quelqu’un qui est plutôt timide. En me lançant un peu les yeux fermés dans ce gros projet-là, cela m’a permis vraiment de vaincre ma timidité. Si je me compare à l’année passée, je ne suis plus la même personne, car je me suis développée à travers l’expérience de la franchise.

7. Comment fais-tu pour garder tes employés motivés ?

C’est quelque chose que j’essaie de travailler au quotidien. La façon dont je réussis le mieux c’est par l’encouragement en leur disant qu’ils font du bon travail, et c’est vrai ! La majorité du temps, il faut leur rappeler qu’ils font un bon travail, et que les clients vont être contents à la fin de la journée. Il ne faut pas leur cacher les choses qui ne sont pas correctes, et de ne pas hésiter à dire que le travail est bien fait aussi.

8. Quels sont tes outils préférés pour demeurer organisés et productifs ?

Je dirais que j’aime beaucoup me faire des To Do comme le top 3 des trucs que je dois faire dans la journée et qui vont vraiment me libérer d’un gros poids. C’est niaiseux, mais Google Agenda, c’est quelque chose qui m’aide beaucoup à planifier ma journée.

9. Quel est ton truc pour clore une vente ?

Je ne suis pas quelqu’un qui pousse les clients à signer. Je suis quelqu’un de très transparent qui va plutôt agir comme une conseillère. Je vais leur montrer ce que je sais et ce qu’on est capable de faire. Je pense que c’est l’assurance que j’ai acquise avec ces deux années-là, de faire savoir aux clients que je suis vraiment la bonne personne pour leurs travaux, et que je suis capable de les réaliser. Je ne leur mets pas la pression, de mon côté en tout cas, cela ne fonctionne pas.

Audrey Lessard (au milieu)

10. Qu’est-ce que tu aimes le plus du projet de franchise ?

Je pense que c’est l’entièreté de l’expérience entrepreneuriale et la continuation de tout. Je me souviens, il y a quelques années, je faisais de la vente et je me suis dit que jamais je ne veux retoucher à cela. Finalement, l’an dernier, je suis passée à travers les difficultés et je m’en suis bien sortie.

Ce que j’aime le plus, je pense, c’est vraiment de gérer tout cela, je suis fière.

11. À part l’école, comment et par quel moyen continues-tu d’apprendre ?

En faisant beaucoup de lecture sur des livres de développement personnel. En m’intéressant toujours à de nouvelles choses, et en discutant avec des personnes sur des sujets différents que je connais moins.

12. Si tu avais un livre ou une mémoire à écrire sur ta vie, quel en serait le titre ?

Je sens que ce serait « Aller au bout de ses rêves ». En revenant à quelques questions en arrière, je pense que c’est ça aussi qui me pousse à me lever le matin, savoir justement qu’aujourd’hui je suis capable de réaliser et de faire un pas de plus vers mon rêve.

13. Quels conseils donnerais-tu pour les personnes timides qui veulent avancer dans l’entrepreneuriat ?

Foncez, même si c’est quelque chose qui fait peur, j’ai l’impression que dans la vie, nos plus grandes peurs cachent nos plus grands succès.

C’est sûr que c’est quelque chose qui me faisait peur au début, avoir ma business à gérer. Quand on se met à trop y penser, on finit par avoir beaucoup de doutes, et ne pas y aller justement. Mais je pense que c’est vraiment le fait de se dire que quoiqu’il se passe, je vais donner mon 100 %.

www.soyezentrepreneur.ca

Regroupant plus de 125 franchises partout au Québec, le projet de Qualité Étudiants, Vitres.Net et Go Gazon forment, depuis maintenant plus de 20 ans, la nouvelle génération d’entrepreneurs. Un système de coaching personnalisé, plus d’une centaine d’heures de formation en classe et sur le terrain et une identité de marque forte reconnue partout en province font de ce projet une expérience qui a changé la vie de plus de 1500 jeunes.